En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
Ardèche Drôme Loire

La prévention des risques liés aux fortes chaleurs dans les professions agricoles

Mis à jour le 10/10/2014

L'employeur doit évaluer les risques professionnels liés aux fortes chaleurs estivales et prendre les mesures de prévention correspondantes, techniques ou d'organisation du travail ainsi que d'information et de formation des salariés.

Le coup de chaleur : signes et premiers secours


Il est important de savoir identifier les premiers signes du coup de chaleur pour agir rapidement et efficacement en attendant l'arrivée des secours

Le coup de chaleur

Le corps humain s'adapte de plusieurs façons à la chaleur : transpiration plus intense, dilatation des vaisseaux sanguins.

Cependant, si le corps humain ne réussit pas à maintenir sa température autour de 37° ou si les fluides ou sels corporels ne sont pas remplacés de façon adéquate, des troubles de la santé peuvent survenir et notamment des coups de chaleur.

Le coup de chaleur peut se produire quand on effectue un travail physique en ambiance chaude. Il survient lorsque le corps ne réussit pas à se refroidir suffisamment : sa température normalement de 37°C augmente et peut atteindre 40°C.

Les signes d'alerte et principaux symptômes

Si, au cours de travaux exécutés lors de fortes chaleurs, un travailleur présente l'un des symptômes suivants :
  • grande faiblesse,
  • grande fatigue,
  • étourdissements, vertiges, troubles de la conscience,
  • nausées, vomissements,
  • crampes musculaires,
  • température corporelle élevée,
  • soif et maux de tête.

Si on est en présence d'une personne qui :

  • tient des propos incohérents,
  • perd l'équilibre,
  • perd connaissance,
  • présente des convulsions.

Il peut s'agir d'un début de coup de chaleur : c'est une urgence !
Il faut alors agir rapidement et efficacement en attendant l'arrivée des
secours.
 

Premiers secours

Alerter les premiers secours en composant le 15 ou le 112 (numéro d'urgence européen), et protéger la personne en la transportant à l'ombre ou dans un endroit frais, lui enlever ses vêtements, ou les desserrer.

Arroser rapidement la personne d'eau fraîche, ou placer des linges humides, régulièrement renouvelés, sur la plus grande partie de son corps (y compris la tête et la nuque), pour faire baisser sa température.

Faire le plus de ventilation possible.

Donner de l'eau fraîche à boire en petites quantités, si la personne est consciente.
 

Si vous voyez une personne victime d'un malaise ou d'un coup de chaleur, appelez immédiatement les secours en composant le 15 ou le 112 (numéro d'urgence unique européen)


Source : MSA

Canicule info service

Plateforme téléphonique "canicule info service" 0 800 06 66 66 (appel gratuit) accessible tous les jours, de 9h00 à 19h00.